La place du vainqueur et du vaincu sur une amphore

L’extrait que nous allons étudier provient de l’ouvrage Image et céramique grecque de François Lissarrague et Françoise Thelamon. François Lissarrague est directeur de recherche à l’EHESS (École des Hautes Études en sciences sociales) et Françoise Thelamon est professeur d’Histoire et elle a été la directrice du GRHIS (groupe de recherche d’Histoire) entre 1983 et 1999. L’extrait se nomme Amphore à figures noires et il se trouve dans les pages 24 et 25 du livre. Nous remarquons que les auteurs se posent différentes questions concernant la place des vainqueurs et des vaincus présents sur des vases, pour cela les auteurs font la description d’une amphore présente au Musée du Louvre. L’amphore décrite par les deux auteurs montre deux personnages dont un héros (son identité n’est pas évoquée dans ce passage du livre) à gauche et une victime à droite. Les auteurs posent la question ici présente : « Est-ce une clé de lecture pour toutes images mythologiques ? », en d’autre terme le héros est-il toujours à gauche et l’ennemi à droite sur un vase ? Les deux auteurs tentent d’y répondre, en évoquant une certaine mise en scène d’une apologie qui est souhaitée par les peintres à figures noires en attique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s